Créer un site internet

Choisir, casser, râper une noix de coco

Comment choisir une noix de coco mûre ? La décortiquer ? La casser ? En extraire la pulpe ?
Préparation d'une noix de coco décrite pas à pas, de l'arbre à la pulpe râpée et aux copeaux de coco! Compété d'idées de recettes utilisant la pulpe râpée ou en copeaux.

Attention : produit gras ! La pulpe de coco est riche en lipides, c'est un apport non négligeable d'acides gras saturés (AGS), ce qui est assez rare pour un produit d'origine végétale. Les apports nutritionnels de la pulpe de coco sont développés ici.

Choisir la noix de coco

Choisir une noix dont l'écorce est brune et qui contient du liquide : l'agiter et écouter le « floc floc » du liquide à l'intérieur : c'est bon.
Pas de liquide : la noix est trop mûre et le liquide a été entièrement transformé, la pulpe prend un goût désagrable. Cette noix peut contenir au centre un gros « germe » tendre que l'on peut aussi consommer.

Casser la noix de coco

Tombée de l'arbre : vérifier que l'écorce est intacte (pas de trous, de traces de grignotage par les rats etc...). Décortiquer la noix de coco en enlevant l'écorce brune et les fibres.
Les noix sont vendues décortiquées dans les commerces.

Pour casser la noix, quatre méthodes s'offrent à vous :

  • méthode « bûcheron » : attention les pieds !

Poser la noix par terre et donner un bon coup de hache au milieu, méthode utilisée pour les cocos servant à nourrir les cochons.

  • méthode « warrior » : attention les doigts ! 

-Prendre la noix dans une main en plaçant les « yeux » vers le haut et la « bouche » vers le bas (l'une des extrémités de la noix présente trois creux : deux sont rapprochés : ce sont les « yeux », l'autre plus éloigné est la « bouche »).
-Appliquer un bon coup de sabre à égale distance des deux extrémités : la noix se casse en deux par le milieu.

  • méthode « crabe de cocotier » : trop facile

Laisser la noix décortiquée sous le soleil tropical, elle se fendra rapidement toute seule en faisant « pok ! ». Forcer ensuite avec un bon couteau ou un tournevis pour séparer les morceaux de coque. La découpe n'est pas franche comme avec la méthode « warrior » mais la noix est ouverte : mission accomplie.

Dérivé de cette méthode : placer la noix dans un four à feu moyen et attendre qu'elle se fendille.

 

Jeter le liquide translucide.

Râper la noix de coco

Râper la pulpe avec une râpe à coco ( en forme de cuillère plate dont le bord est denté), sinon, casser la noix en petits morceaux et râper la pulpe avec une râpe à fromage.

Etaler la pulpe sur un plateau et laisser sécher au soleil 2 à 3 jours en remuant de temps en temps pour que la chair sèche uniformément.
Pas de soleil? Etaler sur la tôle du four et chauffer à feu très doux en remuant de temps en temps.

Conserver dans un sac hermétique, au réfrigérateur car la pulpe, riche en lipides, rancit vite s'il fait très chaud.

Idées recettes "coco râpée":

Un peu de coco râpé dans un gâteau (gâteau au chocolat, gâteau coco), un crumbe, un clafoutis, une tarte ( tarte aux fruits, tarte 100% coco, tarte au citron, tarte aux bananes), dans les biscuits (macarons, sablés, congolais), une pâte à tarte... ou soyons fous, osons les gourmandises comme les bounty ou les bonbons-coco. Vous trouverez ici les recettes.

Saupoudrée sur un dessert, la noix de coco râpée devient un décor.

Pour augmenter le "croquant -gourmand" de votre coco râpée, la mélanger avec un peu de sucre et la faire légèrement griller au four ou dans une poêle.

La pulpe de coco râpée sert à fabriquer le lait de coco.

 

 

Copeaux de noix de coco

Casser la coque en plusieurs morceaux ( à la hache, au marteau...).
Eplucher la pulpe avec un couteau économe.
Etaler sur un plateau et laisser sécher au soleil 2 à 3 jours en remuant de temps en temps pour que la pulpe sèche uniformément.
Placer dans un sac hermétique et conserver au réfrigérateur.

Idées d'utilisation:

A grignoter avec des cacahuettes pour l'apéro, disposés sur une salade de fruit pour décorer (crème brûlée coco combava), ou dans son muesli du matin!

 

Sous les Tropiques, la noix de coco se trouve partout, dans la nature, en vente dans les magasins ou au bord de la route.
Sont également commercialisées les noix de coco à boire ("coco glacé"). Ce sont de jeunes noix qui ne contiennent quasiment que du liquide : l'eau de coco, désaltérante et excellent réhydratant bourré de molécules utiles.

Note du jour: ça y est, j'ai réussi à me mettre à la rédaction de la partie « noix de coco », la petite reine des Tropiques avec ses multiples utilisations culinaires, ses spécificités nutritionnelles uniques. Bonne activité bien prenante en ce temps de confinement....

  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.

Commentaires

  • Claudio
    • 1. Claudio Le 05/08/2021
    Pourquoi jeter le liquide translucide ?
    Vous dite choisir sa noix de coco, préciser dans un super marché ou au bord de la route sous les tropics, c´est différent.
    J´habite l´Indonésie, tout les jours un verre d´eau de coco, plus jamais de problème de transit, de digestion, de bactérie...
    Le liquide translucide que vous jeter, c´est l´eau de coco, fraiche bien sûr, la préférée des sportifs, remplace toutes les boissons énergisantes .Vous en parler plus bas .

Ajouter un commentaire